Une rencontre inattendue…

Après une semaine de fermeture, soit une semaine de repos, ou plutôt 1 semaine à faire tout ce que le temps ne nous permet pas toujours de faire : profiter avec sa femme et ses enfants, repas entre amis, apéro, sport, bricolage… Même si j’adore mon boulot, le jour de la rentrée est toujours un peu difficile… 

Voilà l’ambiance, du mercredi 13 Juin…

Puis, dans la matinée, coup de téléphone : « Pierre Andrey », que je ne connaissais pas encore… Il se présente, timidement, m’explique sa vie dans le vin, sa philosophie, ses vins… Puis me dit avoir entendu parler de la boutique(Waouh) et qu’il aimerait me faire déguster ses cuvées, se rencontrer, avoir mon avis… La veille, il avait eu une dégustation et justement, au matin, il avait oublié d’enlever la glaciaire avec ses vins, de sa voiture, pour aller au travail… Et vu qu’il n’était pas très loin, il pouvait venir me les faire déguster… (La journée commence plutôt bien, 😉 , mais on verra…)

Il arrive en début d’après-midi, on discute un peu, puis, le temps de m’occuper d’un client, fait le tour des vins de la boutique… Je reviens vers lui, qui est apparemment agréablement surpris de la sélection de la boutique, et m’avoue être un bon ami d’Alexandre Jouveau (Bourgogne) et Michel Gayer (Jura)…

(Wah !! Ça met déjà en confiance, mais tant que je ne déguste pas les vins, je ne saurai pas dire…)

On s’installe, tout en continuant à discuter (le courant passe plutôt bien), je me rends compte d’une personne très simple, discrete, mais aussi cultivée. Il sait ce qu’il fait ! Il sort 1 bouteille de sa glaciaire, qui d’ailleurs n’avait pas d’étiquette, donc difficile de se faire un 1er avis, puis la dégustation commence…

Qu’est-ce que c’est bon ! Ses vins sont d’une rare finesse et élégance, d’une grande intensité, mais aussi d’une grande subtilité ! Quelle maîtrise ! Des vins d’exception, des vins de méditation ! Et pas une fausse note !

Par contre, c’est là où la phrase de Salvador Dali prend tout son sens : « Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goûte des secrets »… Ce ne sont pas des vins à ne pas mettre entre toutes les mains…

Il faut les déguster, prendre le temps de déguster le vin, prendre le temps de prendre le temps !

Pierre Andrey ne recherche pas à se faire connaitre, juste de partager sa passion et que ses cuvées soient appréciées à leur juste valeur… Mais il ira loin, ce sera un sacré nom dans le milieu des vins naturels ! On entendra parler de lui ! En tous cas, il le mérite !

Merci Monsieur ! Merci de m’avoir égayé cette journée de reprise ! Et merci d’avoir choisi « Vin en Vie » ! Quel honneur ! Quelle belle journée de travail ! 😉